Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 15:54

Il y a peu nous sommes donc partis, toute la bande de LPV, visiter le domaine Gallety à Saint Montant, en Ardeche, en Côtes du Vivarais.

Une bien belle sortie ! Comme toujours !

Dans une appellation vraiment peu connue, nous avons découvert un domaine vraiment intéressant par plusieurs aspects.

Un domaine à taille humaine, avec des vins de trés haute qualité.

Un domaine géré par le père et le fils. Ils réalisent quasi tous les travaux, de la vigne à la commercialisation, et cela est un bel exemple à suivre. Leur réussite tient surement aussi à cette stratégie et à leur travail acharné pour obtenir le meilleur vin. Rien de révolutionnaire, mais tout est bien pensé, et fonctionne à merveille.

Cela laisse bien sur songeur et donne encore une nouvelle fois envie de lancer dans peu de temps.

 

Etant maintenant le rédacteur en chef de nos virées viti-vinicoles, je me permets de vous mettre le lien direct pour le compte-rendu sur LPV. Rien ne sert de faire un copier-coller.

 

http://www.lapassionduvin.com/phorum/read.php?16,188785,page=3

 

Alors bonne découverte !

L'Ardeche nous cache bien des secrets !

Repost 0
Published by Pablo
commenter cet article
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:49

Bonjour à tous !
voilà donc quelques nouvelles fraiches relatives à notre cher divin nectar favori !
Aujourd'ui, enfin ce soir, a donc eu lieu le décuvage aprés 21 jours de cuvaison (avec un départ tardif en FA). Aprés les dégustations quotidiennes, il est apparu que le moment était venu de procéder à cette nouvelle étape de vinification. L'extraction parait bonne, juste ce qu'il faut. Rien ne servait donc d'attendre plus longtemps.
Le jus de goutte a donc été écoulé, opération complexe car le filtre n'était plus là depuis longtemps, et sur la fin, le robinet se bouchait féquement. Les parties solides ont donc été pressées, et les jus de goutte et de presse ont été assemblés (et oui, trop petit volume pour se permettre de séparer.... dommage, il est toujours intéressant de voir évolué les deux jus et de les assembler (ou non !) par la suite).
Nous voilà donc avec 275l de ce fameux divin nectar ! Le voilà à nouveau en cuve. Il sera soutiré dimanche pour séparer le jus des lies grossiéres. Il est quand même plus agréable de dormir sur ses "lits" fines, non ?
Ce fut un travail bien rude, surtout aprés une bonne journée de travail ! Le métier de vigneron amateur est bien fatiguant, mais tellement magnifique ! C'est une chance que je mesure chaque fois que le me retrouve face àl a cuve et que je goutte l'évolution du jus puis du vin.... enfin, vivement que j'essaye d'en vivre, que je profite pleinement de ma passion !

Revenons à notre nectar !
Place maintenant à la fermentation malo-lactique, transformation enzymatique de l'acide malique en acide lactique. Pour assurer une bonne stabilité microbiologique, je préfére la faire dans la foulée. Le vin sera donc légérement chauffé, pour atteindre au moins les 18-20°C nécessaire au départ de cette malo. Ensuite suivi chromatographique et enfin analyse finale.

Vivement l'analyse finale, on connaitra enfin le titre exact de notre nectar ! Allez je pari sur un 13,5%vol !

Tout se déroule donc à merveille, aucun faux gout, pas d'odeur de colle schotch ! Cela présage un beau millésime !
Quand au nom de la cuvée, j'hésite encore. Enfin, il ne reste que deux noms:
"P'tain de cuvée" ou "Cuvée de l'Internationale" !! J'attends vos avis !

Sinon aujourd'hui j'ai appris que le vin permettait aussi de réduire les risques d'attrapper le rhume ! L'hiver arrivant, pensez aux dégustations préventives ! jajaja !

Allez hasta pronto ! et vive le vin !

Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 21:12
Sous la presion extrême de notre cher Thibaut, alias Chloro, je me dois de vous tenir au courant des avancées du divin nectar !
Aprés cette belle fête des vendanges, la réalité a vite repris le dessus, et le il a fallu bien s'occuper du petit ! Du coups, moins de temps, pas trop envie de trainer sur le net et tout ça....
Mais bon, voilà, le départ en FA a été plutôt long.... notamment à cause d'une température d'encuvage assez basse, aux alentours de 15-16°C..... puis petit à petit la température est remontée et les levures ont commencé leur traffic dans la cuve. Mais finalement, cette petite pré-fermentaire à froid ne sera surement pas si mal, surtout pour l'extraction de la couleur. Surtout que chapeau de la cuve posé et légérement gonflé, pas un brin d'acétate d'éthyle (odeur de colle schotch), donc nickel !
Les différentes levures se sont donc mises d'accord, et la FA est partie a fond les ballons !
1096-1082-1078-1056 et aujourd'hui 1042 de densité ! La température est elle montée à 26°C aujourd'hui, et semble stagner.... il va falloir monter le chauffage (et oui, avec un si petit volume, le problème est plutôt de monter en T, que de la limiter !!).
Les levures se régalent, et consomment le sucre ! Elles font bien, bientôt il n'y en aura plus, et elles auront accompli leur devoir.... avec leur propre mort au final.... peuchère !

Pendant ce temps, piegeage matin (aie aie le reveil matinal !) et soir, avec remontage à l'air le soir. L'extraction devrait être bonne. Petit à petit, il faudra la gérer par la dégustation, moment crucial de la vinif !
Mais c'est marrant de voir comment jour aprés jour le jus devient vin, comment ce liquide au départ sucré et bien rond, devient souple et structuré (les tanins sont en train d'arriver). C'est assez magique !

Voilà, voilà, tout se passe bien dans le meilleur des monde en ce moment ! Esperons que cela dure ! Ojala !
2008 se présente vraiment bien, mais il reste encore quelques jours à gérer du mieux possible ! Ainsi que les mois qui suivront !

Quel régal en tous cas que d'élaborer ce divin nectar !
Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:28

Voilà, ça y est, les raisins sont rentrés ! Et cela depuis samedi dernier, un fameux 4 octobre ! Les voilà en cuve, prêts a subir le processus naturel de fermentation alcoolique pour ce transformer en ce fameux divin nectar qui nous passionne tous !

Alors commençons par le début, c'est à dire cette merveilleuse journée de samedi. Journée ventée (avec notre bon Mistral), mais bien agréable, avec un beau soleil.
Journée aussi tant attendue depuis si longtemps, aboutissement d'une année de travail, et naissance d'une nouvelle aventure vinique !
Dès le vendredi soir, des amis vendangeurs étaient déjà arrivés, et avec l'aide, oh combien précieuse de Fredo, nous avons commencé à couper les grappes de grenaches.

De belles grappes bien mûres, à l'état sanitaire presque parfait. Quelques souches vigoureuses (toujours les même, surement sur une veine d'eau) avaient bien quelques grappes attaquées par le Botrytis Cinerea (pourriture), mais cela etait vraiment marginal. Un bon tri à la vigne, et le tour était joué !

Les deux compères réunis pour ce moment tant attendu !

Ces vendanges avaient aussi une caractéristique remarquable: celle de réunir des amis de France, mais aussi du Monde ! Et oui, il y avait avec nous Judith, amie Argentine, Marcella, chilienne de Santiago, mais aussi dans l'aprés midi Joo, un Coréen, sans oublier notre cher "parisien" Nuxx !! Ajoutons à cela des aixois, et des locaux, tout était réuni pour une belle fête !

Le fameux groupe de vendangeur du matin !

Enfin, revenons à nos vendanges !
Les grenaches ramassés, il restait maintenant à les mettre en cuve ! Comme nous n'étions pas pressés, nous avons poursuivis par une petite grillade avant la mise en cuve, les raisins séjournant tranquilement à l'ombre !
Laurent, l'oenologue en chef nous a rejoint !
Aprés tant d'efforts (jajaja), le réconfort !

Bien repus, nous avons donc attaqués la mise en cuve.
Erraflage bien sur, avec la nouvelle technique, qui pour de petits volumes, fonctionne à merveille !

Une simple grille pour un résultat vraiment exceptionnel ! Presque pas de parties vertes, et des grains casi tous entiers !
Nous avons ensuite décidé de ne pas fouler la vendange, quelques caisses ayant été écrassée par nos soin, histoire d'avoir un peu de jus !
Des grenaches magnifiques, aux alentours de 13.5-04%vol. Parfait !

Puis, nous sommes redescendus chercher les cinsaults.

Ce fut la blitz-vendange ! Il fallait presque se battre pour trouver une souche à couper ! Puis rebelote, erraflage et mise en cuve. Quelques caisses sont parties en pressurage direct pour la bombonne de rosé !

Les cinsaults étaient vraiment trés beaux, avec de la couleur. Ils ont donc presque tous finis dans la cuve de rouge. Leur proportion sera cette année plus élevée dans le vin final. Mais cette année, cela faut la peine de le tenter !

Nous avons donc tranquilement fini les vendanges, la mise en cuve, le "piegeage-homogénéisateur" du Freod, ainsi que le nettoyage, le tout avec un nombre croissant de compères venus nous aider ! Du coups, tout va plus vite !
Et c'est un peu fatigués mais heureux que nous sommes redescendus à la maison pour aller manger la fameuse daube traditionnelle !
Et là, la fête n'a fait que commencer !
Apéro bien sur, puis une dégustation des vins du Domaine Crêve-Coeur, une petite verticale qui commence à a voir de la gueule ! 2003-2007 !
Et surtout une franche rigolade !

Nous noterons l'apparition de convives non-vendangeurs, qui ont finalement étaient acceptés au banquet ! Enfin, vu qu'il y a un vendangeur non-travailleur (mais reporters !!) présent, il a bien fallu faire preuve de clémence !
Trêve de plasanterie ! Merci à tous les amis de Chateauneuf d'être venus !
Une verticale fort intéressant. Un 2003 déjà bien évolué, un 2004 trés agréable et favori des dégustateurs, un 2005 assez "difficile d'accés" dirons nous, un 2006 pas mal, avec une pointe de volatile, et un 2007 sur le fruit avec un léger gaz encore présent qui partait dés l'aération ! Vivement le 2008 !

Ensuite nous sommes passés à la fameuse daube provençale, repas traditionnel des vendanges, arrosée de trés jolis vins, dans un du Domaine Chante-Grenouille assez exceptionnel !

Une fête qui s'est terminée tard dans la nuit, dans une ambiance de feu !

Et des compères repus et heureux de cette merveilleuse journée !
Il ne manquait que notre cher Thibaut, vendangeur depuis longue date et grand absent de cette journée....
On a tous pensé à toi, Balti !

Pour finir, au petit matin, les cadavres du repas ! Une belle brochette n'est-ce pas !

On notera un petit vin argentin, pas mal du tout !

Et voilà, les vendanges sont finies, les raisins en cuve attendent le départ en fermentation. Une nouvelle étape du cycle s'est terminée, place maintenant à la vinification et à l'élaboration du millésime 2008 qu'il me sera interdit de rater tant les vendanges furent belles !
Une lourde responsabilité m'attend, mais c'est avec joie et passion que je m'y soumets !
Des raisins vendangés dans une telle ambiance ne peuvent donner qu'un vin merveilleux ! En tous cas, il le sera pour nous, car il sera le souvenir vivant de cette superbe journée !

Alors encore mille mercis à tous, et vivement l'année prochaine ! Que la fête recommence !
Hasta pronto pour la suite des événements !
Repost 0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:37
La dernière visite de notre petit groupe de LPViens (La Passion du Vin, célèbre forum de passionés) a donc eu lieu à Cornas, au Domaine Clape, référence incontestable de l'appellation.
Le compte rendu écrit par votre fidèle serviteur étant sur le site, il n'est pas utile de faire un copier-coler ici même.
Voilà le lien :

Visite du Domaine Clape à Cornas

Encore une bien belle visite, dans un domaine vraiment génial. Un de ces domaines qui vous donnent encore plus envie de vous lancer dans l'aventure, un de ces domaines qui prouvent que l'on peut vivre de sa passion !

Allez bonne découverte !
Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 21:16

En effet, voilà quelques temps que je n'avais pas écrit d'articles, pas donné de nouvelles ! Le temps passe si vite et manque cruellement ! Surtout en période de vinif (au Chateau La Nerthe à Chateauneuf !!) !
Alors ce soir, je me suis dit qu'il fallait quand même que je vous donne quelques nouvelles !

Ce millésime 2008 parait bien compliqué en Vallée du Rhône. Beaucoup de pluie pendant la premiere quinzaine de septembre, un mistral qui peinait à s'affirmer, et des raisins à l'état sanitaire trés limite.... dur dur de murir dans ces conditions. Enfin, c'est un millésime où il fallait redoubler d'efforts et de travail pour tenter de sauver les belles grappes des attaques de tous les champignons divers et variés !
Alors bien sûr, on en revient toujours au même point clef: le rendement ! Des souches aux grappes bien aérées et bien réparties, sans trop de vigueur et avec une faible charge, s'en tirent plutôt bien. Les souches productives aux grappes boudinées sont bien sûr condamnées une année pareille.
Long débat, qui mériterait d'être commencé à grande échelle, car c'est bien là que se trouve la clef de la qualité et de la rentabilité (aussi !! rien de mieux d'avoir des récoltes régulières et de bonne qualité !).

Mais bon revenons à nos souches ségurétaines !
Et bien finalement tout se passe bien. Environ une semaine de retard par rapport à l'année dernière (la photo date de mi-septembre). Les grenaches titrent 13.2% vol et les cinsaults 11.5%vol. Samedi prochain, date officielle des vendanges Derrière le Chateau, ce sera pas mal du tout ! Surtout que cette année, pas de surmaturité, et un vin titrant entre13.5 et 14.5%vol serait parfait !
La couleur sera aussi au rendez vous. Les jus sont déjà étonnament rouges vifs. Restera à bien extraire les tanins et faire combiner tout cela (les fameuses combinaisons tanins-anthocyanes qui stabilisent la couleur !) !
Mais là j'ai déjà ma petite idée de vinif, on verra bien comment cela terminera !
Mais revenons aux raisins. Ils se portent donc bien, même si ça et là, la pourriture commence à faire son apparition (sur les grenaches et non sur les cinsault bizarrement !). Meteo France annonce une semaine de beau temps et de Mistral (le fameux ami du vigneron !!). Cela sauvera le millésime, car avec encore de la pluie, tout aurait été bien plus compliqué !

Aujourd'hui j'ai donc préparé la cave, enfin installé la cuve avec sa petite "tente" pour eventuellement chauffer le jus si nécessaire.
J'ai aussi fini la confection d'un éraffloir un peu spécial ! C'est en fait un essai !
L'idée est de faire glisser les grappes sur une grille (ici un grillage) à l'aide d'une raclette pour que les grains se détachent et tombent ! La rafle restant sur la grille ! J'avais vu ça quelque part, je ne me souvient plus trop où, c'était un éraffloir ancien. Alors on verra bien la réussite de l'affaire !
Tout est donc prêt pour recevoir les amis vendangeurs (sans Thibaut, qui fera vraiment défaut.... sniff, sniff...).

Et vivement que cette nouvelle aventure commence !
En attendant de se lancer pour de bon dans l'élaboration de ce divin nectar ! Cela ne saurait plus trop tarder, je ne tient plus ! Les idées foisonnent et les projets fusent !

Allez à bientôt pour de nouvelles aventures !

Repost 0
Published by Pablo - dans Millesime 2008
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 21:03
Aprés vous avoir annonçé que cette fameuse fête des vin de Séguret allait renaitre de ces cendres, il est grand temps de vous faire un petit compte rendu de cette fabuleuse journée !
Alors hue, en avant !!
Pendant toute la semaine nous nous sommes mobilisés pour organiser et préparer cet événement, soutenir aussi Janot qui était à fond ! On a fait ce que l'on a pu !
Et le jour J est arirvé ! Il m'a fallu aller un peu à Chateauneuf du Pape pour assurer la réception des blancs du Chateau La Nerthe, mais dès midi j'étais aussi sur le pied de guerre !
Le petit stress de voir monter les voitures au village, en se demandant combien de personnes pouvaient déjà être là, combien allaient venir ! Car cette fête fut aussi un pari, celui de créer à nouveau une fête des vin au village, mais aussi celui de rassembler les ségurétains autour d'une manifestation commune. Cela devait donc marcher !
Et finalement tout s'est vraiment trés bien passé pour une première. Des détails restent à régler, des modifs à faire, mais ce fut une véritable réussite !

Voilà quelques photos pour essayer de vous faire revivre cette journée:

L'entrée du village et la billeterie-roulote:
Ici se trouvaient verre et tampon donnant droit au tour de calèche !

Sur la place du village, des producteurs vendaient de quoi se restaurer, à midi et le soir:
Avec une buvette bien sur ! Plus de 300 bouteilles auront été bues !

Le top fut bien sur cette association vin-chevaux, le village revivait entre ballots de paille et crottes de cheval, un régal !

Fredo, devenu depuis quelque temps fanatique de chevaux :
Une bien belle façon de déguster !! Avec une superbe vue sur le petit village de Séguret ! Magique !

Quelques ateliers de travaux de chevaux:
ici le débardage:

Ou le labour, avec Janot et Olivier alias Caid Zitoun, une doublette inséparable et infernale :

Pour les minots, des anes plus adorables plus uns que les autres:

Mais bien sur, il y avait aussi des stands vignerons. Le présents: Domaine de Cabasse, Domaine du Mourchon, Domaine Jean David, Domaine du Pourra, Domaine du Soleil Romain, Domaine Le Souverain, Domaine de la Courançonne, la Copé de Séguret, la Copé de Vaison et le Domaine de Boissan. Il me semble que je n'oublie personne....
De belles dégustations et de bons délires !
Et puis, comme vin et chevaux étaient associés, ces derniers aussi pouvaient bien entendu profiter de la journée et de ses divins nectars:
Bien entendu, en fin de journée le sillon était moins droit, et les calèches zigzaguaient !! Mais qu'importe, la fête était là !
De stand en stand, des calèches pour trimballer tout ce monde !
Et c'était bien agréable, n'est-ce pas Jacques et Jean-Paul !!

Cette magnifique journée s'est donc terminée sur la place du village, remplie, avec de franches rigolades, quelques dances et surtout une trés belle ambiance !
Alors j'espère que par ces quelques photos je vous aurais donné envie de venir l'année prochaine, ou de revenir pour les chanceux qui l'ont déjà vécu cette année !
Alors vivement l'année prochaine, vive les chevaux, vive le vin !

Et hue, en avant pour de nouvelles aventures !
Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 21:41
Bonjour à tous et à toutes,

me voilà de retour d'un voyage en Argentine et au Chili, périple qui m'a permis de revoir tous mes amis de là-bas, mais aussi de découvrir encore un peu plus ces pays, et d'y goûter leurs vins. Mais sur tout cela, nous y reviendrons plus longtemps dans un autre article.
En effet, à peine revenu, me voilà de nouveau dans le flot de la vie quotidienne, réelle, où le temps est si précieux...... que voyager est beau !
Enfin, promis, d'ici peu de temps je vous raconte mon périple viti-vinicole en Amerique du Sud !

Cet article aujourd'hui a surtout pour but de vous annoncer une fête vigneronne à Séguret, le samedi 30 août.


Ce sera donc la Fête d'Hûe Vin !! Sur une idée originale de notre cher Jannot national !!
Encore une fête vigneronne me diront certains. Et bien non, nous avons essayé d'être un peu original. Je m'explique.
Les dégustations des vins de Séguret se feront autour d'ateliers de chevaux (labours, sulfateuse, débardage, parc avec des ânes pour les minots,....), et cela toute l'aprés midi. Des calèches permettront de balader de stand en stand sur un circuit qui vous fera découvrir le vignoble de Séguret situé sous le village.
A midi et le soir, des producteurs de charcuteries, fromages, olives, fruits, vous permettrons de vous restaurer, sans oublier la buvette (avec pas mal de vin de Séguret !!) pour assouvir sa soif ! Voilà le concept !

Et puis cette fête sera aussi doublement importante. Soit on réussi, soit c'en enst fini pour de nombreuses années tant nous sommes attendus au tournant par l'immobilisme légendaire de ce village et ses fidèles disciples !
Alors oui, ce sera aussi une fête pour le futur de ce village, pour commencer a y recréer un peu de vie locale !

Alors esperons que nous soyons nombreux et que la fête soit belle !!

Ojala, Inch Alla !!

A samedi !!




Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article
4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 09:38

Oh miracle ! Ce matin, ce bon viel ordi daigne fonctionner normalement !
Je vais enfin pouvoir vous mettre les photos !
Alors y !

Clos des Fées:


Avec Hervé, en pleine dégustation !


Une parcelle de Cabernet Franc, en échalas, superbe !

Notre virée sur la parcelle de la Petite Sibérie (grand moment pour nous autres amateurs fanatiques !!)


Un vieux gobelet, magnifique !


Les deux fous, en pleine contemplation !! Jajaja !!


En remontant une vallée prés de Vingrau !

Domaine du Champs des Soeurs:


Encore et toujours dans la vigne ! Car c'est de là que tout commence !
Avec Laurent Maynadier !

Mas Amiel:


Et ces fameuses bombonnes, pour la cuvée de vin doux en élevage oxydatif (le vin muté y reste été et hiver, en vidange !!).

Et la cave, avec ses vieux foudres immenses ! Superbe !

Enfin pour finir, aprés l'effort le réconfort, et une petite dégustation d'un vin de chez Hervé Bizeul, mais qui restera totalement inconnu pour nous ! Cette dégustation pour le plaisir, juste pour le vin en lui même, fut un grand moment ! Un grand moment de liberté en quelque sorte ! Hervé bravo pour l'idée !

Et merci pour ce joli moment d'émotion et de plaisir !
Voilà, j'y serais arrivé à vous les mettre ces photos ! Je peux partir tranquile !
Hasta pronto !
Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 23:57
Avant de partir en Argentine et au Chili pour un mois et demi, et de devoir donc faire une pause blogesque, je me devais absolument de vous parler de notre petit pétiple en Roussillon ! Avec Fredo et Rémi, nous sommes donc partis un week end dans l'arrière pays de Perpignan.
Je me débas tant bien que mal avec l'ordi, mais impossible de transférer les photos.... dommage, dés que j'y arrive, je les rajouterai. Promis !
Nous sommes donc partis avec comme premier objectif la visite du Clos des Fées de Hervé Bizeul. Petite appréhension avant de sonner à la porte. Depuis le temps que nous lisons son blog et que nous entendons parler de lui, cette visite nous tenait tout particulièrement à coeur.
Et nous fûmes reçus à la hauteur de nos espérances ! Dégustation dans la cave et de beaux échanges, puis visite des vignes (arg, porquoi ne puis-je pas vous mettre une photo !!).
Vingrau est un petit village, superbe, authentique. Avec la particularité d'avoir des maisons avec au rez de chaussé une grande salle et un porche, qui servait autrefois aux chevaux et autres bêtes. Idéal pour en faire une cave ! La dégustation fut superbe, Hervé ayant reçu la veille un importateur, de nombreuses bouteilles étaient ouvertes ! Des vins superbes, d'une couleur profonde, avec beaucoup de matière, de volume, mais sans excés. De belles expressions, et de belles tenues en bouche. Nous eumes même droit à la Petite Sibérie, vin issu de raisins provenant d'une parcelle spéciale (mamelon schisteux avec une grosse proportion en fer). Un vin particulier, 100% grenache, expressif, et finalement assez unique ! Vaut-il 200 euros, la question es complexe et le débat serait long ! En tous les cas, il est superbe, unique ! Hervé, encore merci pour l'acceuil ! Et à bientôt espérons ! Pour la petite histoire, avec Fredo, nous lui avons laissé une bouteille chacun de vin pirate ségurétain ! Le verdict se fait attendre !
Aprés cette première approche du Roussillon nous sommes allés chez Laurent Maynadier du Champs des Soeurs, en Fitou. La aussi, dégustation (et des vins toujours aussi sympas, même s'ils se goutaient peut être un peu moins bien que la première fois, cf article plus ancien), puis direction les vignes, où Fredo a longuement discuté sur les bienfaits et les désavantages du goblelet palissé made by Laurent !

Aprés une si belle journée, nous sommes partis en quête d'un camping, pour passer une bonne nuit récupératrice !

Deuxième jour. Ballade dans la région, autour de Tautavel, Estragel, etc... une région vraiment géniale. Des paysages arides, des vignes anciennes, la plupart en gobelet, sur de superbes coteaux. Mais aussi une grosse proportion de vignes abandonnées (pour cause de non rentabilité, avec l'aridité, dur de faire plus de 30hl/ha !!), souvent même pas arrachées.... et une immense frustration pour nous, vignerons en herbe... comment peut-on laisser tout cela se faire.... c'est une perte de patrimoine incalculable.... tout une partie de l'histoire française qui disparait.... mais là haut, à Bruxelle, ils s'en fouttent bien !
Enfin, on s'est délecté des parcelles encore en état !
Puis l'aprés midi, direction le Mas Amiel cave renommée notamment pour ces Maury. Superbes dégustation avec le nouveau responsable clientelle. Une gamme trés large, et des vins vraiment agréables. Petite visite de la cave, où l'on retrouve encore des foudre de 330hl. Je vous laisse imaginer la taille !

Ensuite Rémi a du nous quitter, le travail l'attendait le lundi matin.... retour en train complexe et laborieux !

Avec Fredo, nous sommes restés jusqu'au lundi, avec l'objectif de visiter le domaine Gauby, à Calce (tout petit village, où les quelques particuliers sont tous en biodynamie, voir plus !!). Lionel Gauby avait traité toute la nuit et ne put donc pas nous recevoir le matin. Et l'aprés midi, il avait peu de temps.... visite éclair donc, en fait plutot petite discussion sous le hangar en vitesse ! Le temps de comprendre que nous sommes sur une autre planète, avec une façon de faire déroutante (pas de cordon, que du gobelet, pas de palissage (pour retarder la maturité et éviter les blocages), traitements quasi exclusifs aux plantes et tisanes).....
Un avant goût d'un domaine qu'il faudra suivre et revoir ! Et déguster bien sûr !!

Le monde du vin est vraiment intéressant, car tellement multiple et hétérogène.
Le Roussillon nous a permis une fois de plus de constater cette richesse là !
Et de passer un merveilleux week end, où les rêves les plus fous ont encore refait surface, et où la certitude d'avoir enfin trouvé sa voie s'est encore affirmée !

Alors merci à tous les vignerons qui nous ont reçu, et vivement que cet ordi fonctionne pour que je puisse vous mettre quelques photos !
Peut être aprés quelques photos d'Argentine ou du Chili ! Faudra suivre !
Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article