Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 19:59
Taille 1-copie-1
Allez, suivons les périgrinations de notre cher péruviano-boliviano-francoargentin !!  Enfin, cela fait beaucoup de qualificatifs à cause de ce modeste bonnet !! mais passons !!
L'aventure continue. Par chance, le temps le week end est beau et cela me permet d'avancer dans le chantier de taille.
Samedi et dimanche dernier il faisait donc beau, avec même un soleil généreux de temps à autre. Mais aussi du Mistral, notre cher compagnon de Provence. Reste donc a bien s'habiller, chaudement, et en avant.
Les cinsaults et mourvédres taillés, je continue donc avec les gobelets de grenache. Un régal.

Comme je l'ai déjà souvent répété, je suis fan du gobelet.
Allez une autre petite photo pour la route:
Taille 2-copie-1
Mais parlons un peu taille. C'est un moment clef de l'année. On influe directement sur la plante. La vigne par nature est une liane. Nous intervenons donc annuellement pour lui garder ce mode de conduite qui permet une production régulière et soutenue chaque année. La légende dit que c'est l'ane de Saint Martin, qui broutant une vigne en hiver allait révéler cette merveilleuse méthode !! en effet, l'année suivante, la vigne ainsi "taillé" allait produire de beaux et délicieux raisins.
Mais bon revenons à des considérations plus techniques.
Il faut donc tailler chaque hiver la vigne. Cela lui inflige donc des plaies qu'elle cicatrisera petit à petit.
Cette intervention est essentielle et assez influente.
Grosso modo, entre le débourrement (gonflement et ouverture des bourgeons) et la maturité, il y a un certains nombres de jours fixes. La taille permet quant à elle de jouer sur le débourrement. Plus on taille tôt, plus celui-ci sera avancé.
Plus on taille tard (taiile tôt, taille tard, rien de vaut la taille de mars), plus il sera retardé. Important dans des contrées où le gel peut faire des dégats. Mais important aussi dans nos régions méridionales, car on peut ainsi quelque peu jouer sur la précocité de telle ou telle parcelle, ou plutôt en retarder la maturité pour que cette dernière soit plus étallée et étirée en septembre.
Les mourvédres et les parcelles en bas fond et mal exposés auront tendance à se tailler tôt.
Mais la taille, c'est aussi un moment de formation de la vigne. Plus basique en taille cordon de Royat où l'important est de bien placer les porteurs et les baguettes. Mais trés importante en gobelet où l'on doit veiller à bien former la souche, ne pas trop faire monter les chandelles (bras du bobelets), reformer des bras, et surtout organiser la souche dans l'espace.
Cela impose une petite réflexion avant d'attaquer une souche. Réflexion rapide, mais importantissime.

Alors quel serait la différence entre un bon et un mauvais tailleur ?
Et bien, le mauvais, il voit un porteur, il taille.
Et le bon, pardis, il voit un porteur, il le regarde bien, et...... il taille !!!

Allez, tréfle de plaisanterie, voilà quelques photos pour finir ce billet !!
A bientôt pour de nouvelles aventures !!

Taille 3-copie-1

Taille 4-copie-1

Partager cet article

Repost 0

commentaires