Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 10:53

Le temps passe vite, les jours défilent, et finalement, lorsqu'on remet au lendemain ce que l'on peut faire le jour meme, on arrive à ne pas écrire pendant un mois..... alors aujourd'hui, je répare cet oubli et je vais vous donner quelques nouvelles de mes chères vignes !

Les dernières nouvelles datent de la mi-mai, les vignes avaient poussé, les grappes étaient en train de se former. Depuis, la vigne a fleurie, les grains (nouaison) puis la grappe (fermeture de la grappe) se sont formés petit a petit. Voila maintenant les grappes bien formées.
Une récolte "normale". Assez hétérogene, avec des souches bien garnies et d'autres un peu moins. Cette année, j'ai décidé de bien surveiller le rendement, car certaines souches sont beaucoup trop vigoureuses. Il y aura donc une petite vendange en vert (coupe de grappes vertes) sur ces souches trop productives. Histoire de modifier ce paramètre tant important, de  bien le maitriser, pour, esperons, en constater l'effet !! quitte a faire un peu moins de vin cette année, mais du meilleur !! n'est-ce pas le but ?

Une pousse des rameaux normale, un joli feuillage. Bien sur, il a fallu éliminer (démamer, ébourgeonner) les rameaux non-productifs ou issus de bourgeons secondaires (ceux qui ne sont pas sur le courson ou porteur). Bonne aération de la souche.
Je n'ai pas dépointé (coupe de la cime des rameaux qui secrete une hormone de croissance) et j'essayerai de ne pas le faire. On depointe souvent pour limiter la pousse, et ainsi limiter la casse due au vent et faciliter le passage du tracteur. Le probléme, c'est que ce depointage provoque le départ des entre-coeurs (rameaux secondaires) favorisant un entassement de la végétation (et donc humidité, et mauvais accés des traitements aux grappes). Et puis, j'ai l'impression que l'on bouscule, modifie la vie hormonale normale de la plante, ce qui ne me parait pas trés bon.... je reste persuadé qu'il faut éviter (si possible) de dépointer, ou alors le plus tard possible (le mieux, aprés l'arret de croissance). Du coups, j'ai relevé les gobelets avec un échalat et cette année, comme les rameaux retombaient, je les ai attaché entre eux, a la façon des vignerons de Cornas (Vallée du Rhône Nord), en créant un pont entre deux souches. Efficace et esthétique !!

En complément du relevage, j'ai aussi effeuillé au niveau des grappes et cela au moment de la nouaison. Et j'ai aussi enlevé les entre-coeurs (jusqu'a celui au dessus de la grappe) pour aérer au maximum la souche. Le résultat est flagrant.

Bref, cette année tout se déroule a merveille. Le temps est clément, meme si en juin, le vent a soufflé, que ce soit le Mistral ou le vent du sud, occasionnant pas mal de dégats (casse de rameaux). J'avais heureusement attaché les rameaux.
Un développement des maladies assez limité. Pas de mildiou (quelques rares taches qui séchent déjà), mais un petit peu d'oidium, qui m'oblige a rester vigiliant malgre tout. Il a relativement peu plu, ou alors la pluie était combinée a une certaine fraicheur.... pas les conditions ideales pour le mildiou, du coups tres peut de cuivre appliqué cette année.

Maintenant il fait bien chaud, l'été est vraiment parti.

Par contre, l'esca (maladie du bois) se regale cette année. Il fait des ravages dans les cinsaults, et une souche de grenache et une de mourvedre sont atteintes dans les gobelets.... rien pour le combattre (l'arsenite de soude a été interdit, heureusement !!), on ne peut que constater les dégats.... rageant..... alors il faut couper les souches atteintes et les bruler au plus vite.... ca fait vraiment mal au coeur....

Voila donc en vrac quelques nouvelles !
Pour finir, quelques photos du vignoble:

Les gobelets de grenache

Le gobelet de Carignan, le meme que celui de l'article précédent.

Gobelets de grenache et pont de feuillage entre les deux (type Cornas !!)

Les cinsaults palissés

Et pour finir, une petite video de pulverisation (merci Fredix pour le pulvé a dos, le top !!)


J'allai oublier, le millésime 2008 est en bouteille, et il me plait de plus en plus ! peut etre le meilleur réussi à ce jour !
Allez, on tachera de progresser chaque année !! jajajaja !!
Hasta pronto !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noe 08/08/2009 13:19

Waouh, c est interactif ton blog : reponse dans l heure garantie ! Merci pour ces explications. Tiens-nous au courant de la suite.
Bises de la mifa

Noe 08/08/2009 10:59

Salut girafe,
Qu'est-ce que tu pulvérises dans la vidéo ?

Pablo 08/08/2009 12:05


Salut Minot,
en fait je pulverisais du soufre, sous forme de soufre mouillable, pour lutter contre l'oidium, maladie cryptogamique recurrente ces derniers temps. L'oidium est donc un champignon qui se developpe
notamment au niveau des inflorescences, puis sur les rameaux et grappes. Sur baies, cela provoque un desechement, puis un eclatement de ces dernieres, impliquant su coups perte d'une partie de la
recolte et developpement de pourriture sur les baies atteintes....
Ce champignon est d'ailleurs relativement dur a combattre, surtout en bio.
Mais bon, on y arrive, faut juste etre tres vigilant !!

Voila voila, quelques explications !!
La bise amigo !