Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 15:56

Vendredi dernier (le temps passe !!), avec la troupe de LVP (cercle Rhône Vallée de La Passion du Vin), nous sommes partis direction le fameux vignoble de Chateauneuf-du-Pape et ses célèbre domaines !
Avec Fredo, cela faisait pas mal de temps que nous attendions cette date et ce moment, car le programme était plutôt alléchant: Chateau La Nerthe et Chateau Rayas ! Rien que ça !!
Le groupe était étouffé, la journée ayant motivé pas mal de monde: Yves, un passioné suisse était même de la partie !!

CHATEAU LA NERTHE

Le matin était donc réservé au Chateau La Nerthe, grande propriété de plus de 100ha.
Le vignoble est cultivé en Agriculture Biologique depuis 1998. Les parcelles se situent sur un véritable patchwork de terroirs, avec les blancs, les syrah et les mourvèdres plantés sur les sols argileux, et les grenaches sur sols plutôt sableux (qui leur apportent beaucoup de finesse).
Le chateau pratique des rendements moyens de 35hl/ha. A noter que les rouges, excepté la syrah, sont conduits en gobelet, le reste pouvant être palissé. Cela fait partie du décret de Chateauneuf du Pape, et est bien sûr qualitatif.

Le chateau est trés ancien, et il existe des cuves en pierre, encore utilisées pour les fermentations malo-lactiques.

Aprés une belle discussion avec Christian Voeux, directeur-gérant-oenologue, nous dégustons quelques vins.
La qualité est au rendez-vous !

Blancs :

Chateauneuf 07 : beau nez de poire au sirop, de fleurs blanches avec une belle fraîcheur En bouche une belle vivacité et une belle rondeur. Un superbe vin en perspective !

Beauvenir 03 : une belle couleur or. Encore un peu marqué par le bois, avec une belle fraîcheur. En bouche, le bois est fondu, belle vivacité, belle rondeur, belle ongueur sur le caramel, la crème. Une trés belle cuvée, encore dans sa jeunesse !

Rouges :

Chateauneuf 04 : belle couleur profonde, expressif (marqué grenache), épicé, légèrement torréfié, fruité. En bouche : souple, soyeux, structuré, long, peut être un peu dur en final.

Les Cadettes 03 : mentholé, cassis, boisé, belle fraîcheur et belle longueur. La aussi, un vin dans sa pleine jeunesse !

Une bien belle dégustation, et une première approche instructive.
J'aurai surement l'occasion de vous reparler en détail de ce beau domaine, pluisque j'y travaillerai à partir de fin août, en espérant que le millésime 2008 soit de qualité et que la vinification soit une réussite !!

CHATEAU RAYAS

 Pour se restaurer, petit pique-nique dans les vignes de Chateauneuf, dans une zone d'ailleurs que je ne connaissais pas (Chateauneuf fait quand même plus de 3000ha).
Petit pique-nique des plus sympas, avec quelques belles bouteilles mais aussi quelques surprises qui ont été appréciées !! Jajaja !! Avec tous ces conseils, on finira bien par progresser, n'est-ce pas Fredix ! !


Nous partons au fameux, au célébrissime Chateau Rayas !! Le domaine se situe sur la partie nord de l'appellation, et se caractérise par des sols trés sableux,  loin des gallets roulés célèbres de la région !! La patte Rayas ? C'est bien possible !


Des vignes conduites en gobelets, avec uniquemes des grenaches pour les rouges, et des grenaches blancs et clairette pour les blancs. 
Particularité de Emmanuel Reynaud, l'écimage (ou démamage !!) précoce et répété ! Un peu à l'inverse de ce qu'on nous apprend..... autre patte Rayas  ? peut être  !! L'idée étant d'augmenter la surface foliaire par le départ des entre-coeurs, mais aussi de protéger les grappes du soleil.
Les vignes sont plantées au carré, pour les travailler dans les deux sens, plantées sur 3309C pour les nouvelles plantations.
Les vignes sont uniquement traitées à la bouillie bordelaise et au soufre.

L'approche de Rayas est en fait trés traditionnelle, perpétuant des habitudes familiales.

L'entrée de la batisse, de la cave.


Les parcelles que nous avons visité sont toutes entourées de forêt.


Aprés la ballade dans les vignes, nous entrons dans la cave, pour déguster !
Grand moment, tant attendu !!

En cave aussi, la stratégie est d'intervenir le moins possible, de laisser faire la nature.
Bien entendu, pour éviter la production de vinaigre, le SO2 est utilisé avec justesse et parcimonie !
Les vins sont ensuite élevés en fûts trés anciens. S'ils sont trop jeunes, il sont d'abord "veillis" dans un autre domaine ou sur d'autres cuvées !! Ils peuvent avoir 80 ans et plus !!
Là encore, à l'inverse des méthodes générales !! Patte Rayas ? Surement !!

La dégustation est intéressante, complète.
On goûte sur fûts, et en bouteilles.
Les blancs nous ont vraiment marqué, d'une fraîcheur remarquable, et d'une longeur rarement vue. Des blancs expressifs, nets, vifs, rond, superbes !!
Pour les rouges, les vins 07 sont encore un peu fermés, mais les dégustations de vins en fût laissent penser que ce sera trés grand.
Par contre, les vins goûtés provenant des bouteilles (échantillons) sont évolués, assez courts..... des bouteilles surement ouvertes depuis longtemps.
Nous restons donc sur notre faim quant aux rouges... nous sommes surement passés à côté.....

Le mystère Rayas reste donc encore entier !!
En espérant que nous le percerons un jour !!
Les occasions sont rares de goûter du Rayas, mais elles existent !!
Vivement la prochaine !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pablo - dans Degustations
commenter cet article

commentaires