Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 18:42
Et voilà, le grand moment de la taille est enfin arrivé ! La petite superficie me permet de tailler l'ensemble en un week end, tranquilement, et de fixer la date aprés réflexion. Le printemps commence à arriver petit à petit, la bourre des bourgeons commence à apparaître, quelques uns ont déjà même débourrés (en bout de sarments, dominance apicale oblige !). Il était temps de passer à la taille, même si la encore, l'impératif de tailler un week end m'a empêché de suivre le calendrier lunaire (ah, vivement que je me consacre entièrement à ce beau métier de vigneron !!). Le cycle végétatif commence à s'enclencher, les processus biologiques se réveillent peu à peu. La nature se réveille doucement !
La taille est une opération que j'affectionne tout particulièrement. C'est un moment assez privilégié où l'on se penche sur la souche et où on l'observe avec attention afin de déceler toutes les informations qui vont nous permettre de tailler convenablement: vigeur qui déterminera le nombre d'yeux à laisser (plus la souche sera vigoureuse et plus on laissera de bourgeons pour permettre une bonne répartition de cette dernière), structure spatiale de la souche (que l'on pourra alors affiner), choix de tel ou tel sarment qui une fois taillé donnera le futur courson, élimination progressive des bois morts.... un ensemble de tâches et de réflexions primordiales quant à la bonne organisation de la souche et à sa longévité. Une opération à mener avec attention et sérieux !



Conséquence directe de la taille, la formation de plaies de taille ! Chaque coups de sécateur laissera donc une coupure par laquelle s'écoulera de la sève: ce sont les pleurs de la vigne !! Cet écoulement pourra être relativement conséquent selon la vigeur de la vigne. Trés vite, les canaux sectionnés vont se boucher par l'action de bactéries présente dans le liquide et qui vont former petit à petit une masse gluante et provoquer ainsi l'arrêt des pleurs.
Ces pleurs ont l'avantage d'empêcher que des parasites pénétrent dans les canaux, et se répandent ensuite dans la souche. Tailler tard, en sève montante est donc une stratégie pour limiter les contaminations par les champignons de l'esca notamment.

Voilà une petite photo représentative du phénomène :

undefined

La vigne pleure alors peut être à cause du temps qui passe, ou peut être seulement de joie à l'approche du printemps et des beaux jours !! Qui sait ? Un jour, je lui demanderai ! Et alors, peut être que ce jour là, une souche distraite me dévoilera son secret !

La taille est aussi un moment de tranquilité dans la nature, de méditation ! 
Moments de plus en plus rares et de plus en plus nécessaires !!

Je finirai par une petite photo du travail accompli. Le labeur continue, le cycle annuel immuable à repris !

undefined

Hasta pronto !!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

François 27/10/2009 15:49


Tailler toutes les tailles et conserver une architecture du pied pour un meilleur équilibre, une vie sanitaire mieux assuré, un travail moins pénible et un aspect respectueux du plant de vigne.
Maîtriser le rendement et la qualité en fonction du terroir et de la vigueur du cep.
La devise du vigneron;
Rester détaché, objectif et guidé par ses valeurs intérieures les plus profondes plutôt que par les circonstances extérieures, donne naissance à une coopération subtile, celle de la sagesse et de
l’art .
http://www.multijobsagri.onlc.fr


Minotlerelou 31/03/2008 18:25

A quand un billet concernant les effets sur les petits producteurs de la loi n°91-32 du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme ? Je serai curieux de connaître l'avis éclairé du maître des lieux.

Héhéhé, provocation, provocation...

Pablo 31/03/2008 18:32


Jajajaja, sacré Minot !!
Allez j'essayerai de m'atteller à une judicieuse argumentation sur cette affaire de la plus haute importance !
Enfin, heureusement que tout le monde ne pense pas que boire du vin amène sur le chemin savoneux de l'alcoolisme ! Sinon pôvres de nous !!