Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • Le blog de Pablo - Domaine de Crève Coeur
  • : DOMAINE DE CREVE COEUR Blog d'un passionné de vignes et de vins, du sud, de sa Provence natale, de son petit village de Séguret et du plaisir de la vie !!
  • Contact

Recherche

Archives

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 00:02
Aprés avoir creusé et creusé les trous, il était temps de penser aux nouveaux petits pieds de vignes. L'avenir du modeste vignoble est en jeux !
Là aussi, comme à chaque étape de viticulture, la réflexion a été longue, et finalement, combinée aux réalités quotidiennes, elle est arrivée à son terme !! Mais laissez moi donc un peu vous expliquer tout cela !

Bien, les souches malades (principalement à cause de l'Esca) ont donc été arrachées à l'automne, et petit à petit, les trous ont été creusés durant l'hiver. Puis le temps est passé. Le printemps arrivant, il était  grand temps de s'occuper de replanter tout cela ! Les trous ont donc été rebouchés et un peu de fumier bien composté a été rajouté.
Durant tout ce temps, j'ai mené la réflexion essentielle du cépage et du porte-greffe. Pour le cépage, ce fut assez simple: des grenaches pour la vieille parcelle en gobelet, et pour la parcelle plantée en cinsault, ce seront des carignans qui viendront prendre place. Pourquoi des carignans? et bien parce que j'apprécie tout particuliérement ce cépage (il se fait d'ailleurs de plus en plus de vins issus de carignan à 100%, et souvent, ce sont de trés belles surprises !!), et qu'il est assez rustique et résistant. Il leurs faudra du temps avant de produire de beaux raisins, mais l'oeuvre du vigneron ne s'étale-t-elle pas dans le temps !! Alors patience et commençons à rêver à ce futur nectar !
Voilà donc les cépages choisis. Puis ce fut au tour du porte-greffe. L'analyse de sol me confirme la forte proportion de calcaire actif (particules de calcaire les plus fines et surfaces des particules grossières), environ 15,5%, élément essentiel dans le choix du porte-greffe. Interviennent ensuite des considérations de rendements, de précocité, de tolérance à la sécheresse et de vigeur. Finalement, le choix s'est porté sur le 161-49C, porte-greffe qualitatif, avançant légérement la maturité et résistant au calcaire. Comme souvent, la réalité vient apporter son grain de sel, et je trouverai finalement les grenaches sur 161-49C, mais pas les carignans, qui seront donc greffés sur R110 (porte-greffe classique de la région, assez productif et vigoureux).
Le choix du matériel végétal étant fait, il restait maintenant à décider d'une date !!
Je m'intéresse de plus en plus aux influences de la lune et des planètes, et à l'approche bio-dynamique. Je viens juste de recevoir le fameux calendrier des semis de Maria Thun. Je m'y suis donc directement plongé pour y chercher une réponse. Il fallait un jour "fruit" ou "racine", compris dans la période de plantation !! Je vous rassure, je ne maitrise pas encore ces notions bio-dynamiques, mais je vais essayer de m'y atteler ! Ce sera d'ailleurs peut être l'objet d'un futur article !!
Et bien entendu, ces jours-là tombaient en semaine.... j'ai donc dû me résoudre à ne pas suivre les planètes cette fois-ci !! La prochaine sera la bonne !! J'essayerai de les chouchouter encore un peu plus pour compenser !!
Les prévisions météo m'ont définitivement fait choisir le samedi 8 mars pour réaliser le chantier. En effet, la pluie était annoncée, les températures à venir assez clémentes (pour éviter des risques de gel) : rien de tel pour lancer des petits pieds de vigne !

Il a donc fallu creuser un trou, y introduire le greffé-soudé (porte-greffe et son greffon, entourés de cire rouge), tasser la terre, mettre un petit piquet, et arroser le tout ! Et cela avec tact et précision !
C'est en effet délicat à faire: ni trop profond, ni trop en l'air, bien aligné, terre bien tassée autour des racines.....
Enfin, un joli petit travail champètre ! Et tout cela avec un beau soleil, la pluie n'étant que pour le lendemain !

En voilà un petit aperçu !

undefined

Et voilà donc les parcelles à nouveau "remplies" ! Les manquants sont replantés !
Ces petits pieds de vignes vont maintenant se développer, difficilement au départ à cause de la concurence de leurs voisins plus costauds, mais d'ici quelques années, disons 3-4 ans, ils commenceront à produire de jolis petits raisins qui viendront faire avancer le schmilblick du vin de Derrière le Chateau !!
Vivement les futures souches !!

Hasta pronto !

Partager cet article

Repost 0

commentaires